Show simple item record

dc.contributor.advisorLorenzi, Jean-Hervé
dc.contributor.authorPelletan, Jacques
dc.date.accessioned2009-04-15T09:45:19Z
dc.date.available2009-04-15T09:45:19Z
dc.date.issued2008
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/97
dc.description.abstractfrL’objet de la Thèse est d’établir les fondements théoriques d’une politique de sécurité, puis de les mobiliser dans le cas particulier du risque de criminalité. Pour cela, nous donnons d’abord un statut économique à la sécurité, en la concevant comme une capabilité, au sens de Sen, et en la soumettant à une axiomatique. Nous construisons ensuite une « fonction de demande » de sécurité, qui comprend deux composantes : l'une est fondée sur des évaluations institutionnelles ; l'autre sur l’évaluation du risque par les agents, que nous modélisons dans le cadre de travail initié par Kahneman et Tversky. Dans le cas du risque de criminalité, dont nous analysons d’abord l’évolution historique, une « fonction d’offre » de sécurité est ensuite construite, fondée sur un modèle d’allocation temporelle entre activité légale et illégale. Ainsi, nous pouvons confronter, d’abord de manière théorique, les fonctions d’offre et de demande obtenues. Puis, une application numérique est menée, permettant de proposer une allocation des ressources publiques entre deux formes de dépenses destinées aux Zones Urbaines Sensibles : les dépenses d’enseignement, d’une part ; les dépenses policières, d’autre part.en
dc.language.isofren
dc.subjectÉconomie du bien-êtreen
dc.subjectPolitique publiqueen
dc.subjectRisqueen
dc.subjectCrimes et criminelsen
dc.subjectBiens collectifsen
dc.subjectSécuritéen
dc.subject.ddc330en
dc.subject.classificationjelH56en
dc.subject.classificationjelH4en
dc.subject.classificationjelF52en
dc.subject.classificationjelD6en
dc.titleFondements économiques d'une politique de sécurité : l'exemple du risque de criminalitéen
dc.title.alternativeEconomic Foundations for a Politics of Security : the case of Crimeen
dc.typeThèseen
dc.description.abstractenThis thesis aims at laying down the theoric foundations for a politics of security and at applying them to the case of crime. For that goal the concept of security will be granted an economic status as a capability according to Sen, for which an axiomatic is proposed. From this work, a security « demand curve » will be shaped. It will rely on two components : public institutions estimations, and private individual request for security, for which a model is proposed up from the Kahneman and Tversky Prospect Theory. Then, the case of crime will be focused on. After a historical overview, a security « supply curve » will be drawn, based on a time allocation model between legal and illegal activities. At that stage, the security “demand” et “supply” curves will be crossed and some theorical conclusions will be drawn. Secondly a practical application will be led to evaluate how to allocate public resources - teaching and policing programs - in the poorer neighborhoods named “Zones Urbaines Sensibles” according to the French definition.en
dc.identifier.citationpages505en
dc.identifier.theseid2008PA090026en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelEconomie politiqueen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record