Show simple item record

dc.contributor.authorSaielli, Philippe
dc.contributor.authorGlady, Marc
dc.date.accessioned2012-04-20T11:11:50Z
dc.date.available2012-04-20T11:11:50Z
dc.date.issued1997
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/8958
dc.description.abstractfrEn gestion, la question éthique est appréhendée soit en termes de contenus, soit en termes de processus. Cette question est généralement abordée sur la base d'une normalisation de ce qu'il faut faire pour rendre moral le comportement des salariés. Ces approches, bien qu'intéressantes, ont tendance à faire de l'éthique un point de référence absolu, qui n'incite pas les acteurs à débattre de la complexité des situations professionnelles auxquelles ils sont confrontes. Implicitement, le comportement des gestionnaires est appréhendé en termes manichéens : ou il est éthique, ou il ne l'est pas. Les auteurs de cet article ont cherché à identifier les postures éthiques des managers de premier niveau hiérarchiqueen
dc.language.isofren
dc.subjectCulture organisationnelleen
dc.subjectTéléologieen
dc.subjectDéontologieen
dc.subjectValeursen
dc.subjectEthiqueen
dc.subjectSalariéen
dc.subjectAttitude professionnelleen
dc.subject.ddc306.3en
dc.titleLes salariés ont-ils le sens de « l'éthique » ? Enonciation et postures éthiques dans l'organisationen
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameEducation permanente
dc.relation.isversionofjnlissue132en
dc.relation.isversionofjnldate1997
dc.relation.isversionofjnlpages7-30en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelSociologie économiqueen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record