Show simple item record

dc.contributor.authorAlter, Norbert
dc.date.accessioned2012-02-06T13:49:41Z
dc.date.available2012-02-06T13:49:41Z
dc.date.issued2011
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/8037
dc.descriptionLes effets pervers d'une conception dirigiste de la gestion de l'innovation.en
dc.description.abstractfrL’innovation qui s’appuie sur un processus créateur doit faire appel aux apprentissages des employés et à leur capacité à coopérer ensemble. En effet, ce sont les véritables apprentissages organisationnels et culturels, ainsi que des actions de personnes transgressant l’ordre établi, engagées pendant la mise en œuvre d’une nouveauté dans les structures de travail, qui permettent l’innovation. Cet article explique comment le fait, pour les décideurs, de ne pas savoir reconnaître la capacité innovatrice des employés risque de conduire ces derniers au conformisme, à la démobilisation et à l’adoption de l’utilitarisme.en
dc.language.isofren
dc.subjectInnovationen
dc.subject.ddc658.3en
dc.subject.classificationjelO31en
dc.subject.classificationjelM12en
dc.titleComment les dirigeants des organisations peuvent tuer l'innovation ?en
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameGestion
dc.relation.isversionofjnlvol36en
dc.relation.isversionofjnlissue4en
dc.relation.isversionofjnldate2011
dc.relation.isversionofjnlpages5-10en
dc.relation.isversionofdoihttp://dx.doi.org/10.3917/riges.364.0005en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.relation.isversionofjnlpublisherHEC Montréalen
dc.subject.ddclabelRessources humainesen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record