Show simple item record

dc.contributor.authorBernard, Sophie
dc.date.accessioned2011-11-09T09:15:20Z
dc.date.available2011-11-09T09:15:20Z
dc.date.issued2003
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/7424
dc.description.abstractfrDepuis la loi Aubry de Réduction Collective du Temps de Travail à trente-cinq heures, les discours sur la flexibilité abondent. Nous concentrerons ici notre analyse sur l’organisation du temps de travail des caissières d’un hypermarché en nous basant sur les résultats obtenus suite à une enquête de cinq mois (observation participante suivie d’entretiens) réalisée dans un hypermarché de la banlieue parisienne. Outre le fait d’être essentiellement féminine à temps partiel flexible, cette population présente l’intérêt de fonctionner selon une gestion du temps de travail en « îlots-caisse », dont nous rappellerons les caractéristiques. Cette étude nous permettra ainsi de saisir à partir d’un cas concret les stratégies de résistance opposées par les caissières à une gestion du temps de travail extrêmement rigide et réglementée propre au secteur de la grande distribution.en
dc.language.isofren
dc.subjectRésistanceen
dc.subjectTemps partielen
dc.subjectHypermarchéen
dc.subjectFlexibilitéen
dc.subjectTemps de travailen
dc.subjectGrande distributionen
dc.subject.ddc306.3en
dc.titleRègles formelles et pratiques informelles des caissières d’un hypermarchéen
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameInterventions économiques
dc.relation.isversionofjnlissue31en
dc.relation.isversionofjnldate2003
dc.identifier.urlsitehttp://interventionseconomiques.revues.org/926en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelSociologie économiqueen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record