Show simple item record

dc.contributor.authorHeurtaux, Jérôme
dc.date.accessioned2011-10-08T11:58:22Z
dc.date.available2011-10-08T11:58:22Z
dc.date.issued2006
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/7135
dc.description.abstractfrLoin de s’imposer naturellement, l’emprise des partis sur la compétition politique en Pologne postcommuniste est le produit d’un processus long et controversé. L’étude des conditions dans lesquelles a été votée la première loi sur les partis politiques en 1990 permet de restituer les luttes symboliques qui ont marqué la genèse de la démocratie de partis, et mis aux prises des personnels politiques aux intérêts différents qui s’affrontent pour imposer une vision légitime du combat politique. Cette concurrence trouve plus sa raison d’être dans l’état du jeu politique que dans une nécessité juridique. C’est la raison pour laquelle, d’abord proposée par les élus communistes, la loi s’est heurtée à l’hostilité des élites de Solidarité, qui ont cependant fini par s’y rallier. L’étude de la codification de la politique au cours d’un changement de régime révèle l’importance des enjeux de définition des acteurs habilités à participer à la représentation démocratique et du découpages des frontières de la politique.en
dc.language.isofren
dc.subjectPost-communismeen
dc.subjectPartis politiques polonaisen
dc.subjectDémocratisationen
dc.subject.ddc324en
dc.titleDémocratisation en Pologne : la première loi sur les partis (1989-1990)en
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameCritique internationale
dc.relation.isversionofjnlissue30en
dc.relation.isversionofjnldate2006
dc.relation.isversionofjnlpages161-175en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelProcessus politiqueen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record