Afficher la notice abrégée

dc.contributor.authorArestoff, Florence
dc.contributor.authorGranger, Clotilde
dc.date.accessioned2011-09-28T14:35:52Z
dc.date.available2011-09-28T14:35:52Z
dc.date.issued2003
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/7035
dc.description.abstractfrL’article cherche à expliciter empiriquement les déterminants du respect des normes de travail fondamentales et plus précisément à identifier le rôle joué par le niveau de développement. Le degré de respect de ces normes est évalué par un indicateur original, construit sur un échantillon de pays développés et en développement. Si le modèle économétrique estimé confirme l’existence d’une forte corrélation entre développement économique et respect des normes de travail fondamentales, il souligne aussi l’importance du stock de capital humain. La thèse d’un développement social uniquement endogène au développement économique doit donc être nuancée.en
dc.language.isofren
dc.subjectDéveloppement humainen
dc.subjectNormes de travailen
dc.subjectDéveloppement économiqueen
dc.subjectModèles économétriquesen
dc.subject.ddc331en
dc.subject.classificationjelO15en
dc.subject.classificationjelJ81en
dc.subject.classificationjelJ01en
dc.subject.classificationjelJ24en
dc.subject.classificationjelC01en
dc.titleLe respect des normes de travail fondamentales : Une analyse économétrique de ses déterminantsen
dc.typeDocument de travail / Working paper
dc.publisher.nameUniversité Paris-Dauphine
dc.publisher.cityParis
dc.identifier.citationpages12en
dc.relation.ispartofseriestitleCahiers de recherche EURISCOen
dc.relation.ispartofseriesnumber2003-08en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelEconomie du travailen


Fichiers attachés à cette notice

Thumbnail

Ce document fait partie de la (des) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice abrégée