Show simple item record

dc.contributor.authorBouville, Gregor
dc.contributor.authorCampoy, Eric
dc.date.accessioned2011-09-13T07:52:01Z
dc.date.available2011-09-13T07:52:01Z
dc.date.issued2011-07
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/6941
dc.description.abstractfrLe concept de harcèlement moral fait l’objet d’un débat. Certains comme Hirigoyen (1998, 2001), initiatrice du débat sur le harcèlement moral, ont une approche plus individuelle du harcèlement moral centrée autour d’un « jeu » pathologique entre un « bourreau » et une victime. D’autres comme Le Goff (2008) ont une approche plus organisationnelle. Le Goff note ainsi que le thème du harcèlement moral opère un changement dans l’abord des problèmes en entreprise qui tend à occulter les analyses en termes de « facteurs objectifs » et de processus (technologiques, économiques, sociaux,…) dont on s’efforce d’analyser la logique et les effets pour ceux qui travaillent. Cette recherche privilégiera cette dernière approche. Nous réaliserons une analyse quantitative sur les antécédents organisationnels (organisation du travail, conditions de travail, relations sociales, ressources de l’emploi) du harcèlement moral à partir des données de l’enquête nationale Sumer 2002-2003 portant sur 24 486 salariés.en
dc.language.isofren
dc.subjectharcèlement moralen
dc.subjectorganisation du travailen
dc.subjectconditions de travailen
dc.subjectrelations socialesen
dc.subjectressources de l’emploien
dc.subject.ddc658.3en
dc.subject.classificationjelM54en
dc.titleLes déterminants organisationnels d’une GRH ‘anti-bienveillante’ : le cas du harcèlement moralen
dc.typeCommunication / Conférence
dc.identifier.citationpages22
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelRessources humainesen
dc.relation.conftitleXXII° Congrès de l’AGRHen
dc.relation.confdate2011-10
dc.relation.confcityMarrakechen
dc.relation.confcountryMarocen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record