Show simple item record

dc.contributor.authorMouricou, Philippe
dc.contributor.authorGarreau, Lionel
dc.date.accessioned2011-06-08T16:41:00Z
dc.date.available2011-06-08T16:41:00Z
dc.date.issued2011-06
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/6461
dc.description.abstractfrCette communication s’inscrit le courant Strategy-as-Practice qui considère que la stratégie se construit au travers des actions et des interactions d’individus qui n’occupent pas nécessairement des fonctions de direction dans l’organisation (Golsorkhi, 2006 ; Golsorkhi et al., 2010 ; Johnson et al., 2007 ; Whittington, 2002, 2003). Cette construction de la stratégie s’appuie sur l’interprétation que font les individus de leur environnement, sur une construction de sens (Balogun et Johnson, 2004 ; Regner, 2003 ; Rouleau, 2005 ; Stensaker et Falkenberg, 2007). Prolongeant les travaux de Spee et Jarzabkowski (2009), nous nous intéressons aux objets utilisés par les individus qui construisent du sens et qui contribuent à façonner la stratégie. Nous nous focalisons ici sur un type d’objet, les représentations visuelles pour étudier les pratiques de construction de sens des individus dans le cadre d’un projet. La dichotomie sensemaking / sensegiving (Gioia et Chittipeddi, 1991), le concept d’objet frontière (Star et Griesemer, 1989) et la littérature en management de projets nous permettent de proposer une grille d’analyse des pratiques de construction de sens fondée sur des représentations visuelles. Ces pratiques sont étudiées in situ au travers d’une étude de cas consacrée à un projet de développement de centre commercial réalisé par Immochan, filiale immobilière du groupe Auchan. Nos données sont constituées d’observations réalisées lors des réunions des membres de l’équipe projet, des retranscriptions intégrales de ces dernières et d’entretiens. Elles ont été analysées à l’aide du logiciel NVivo 9. Différentes pratiques de construction de sens fondées sur des représentations visuelles (en l’occurrence des cartes, des plans d’architectes, des images et des croquis) ont été mises en évidence. Notre grille d’analyse théorique nous permet de regrouper ces pratiques en quatre registres : fabrique de la stratégie, fabrique de l’organisation, diffusion de la stratégie, ancrage de l’organisation). Les registres que nous avons identifiés interagissent pour contribuer à la fabrication de la stratégie du futur centre commercial (vision, concept, positionnement concurrentiel, relations avec les parties prenantes). Cette communication propose une grille d’analyse permettant d’identifier des types de pratiques qui concourent à la dynamique de construction du sens dans un projet. Elle contribue à améliorer la connaissance des possibilités d’utilisation des objets dans la fabrique de la stratégie.en
dc.language.isofren
dc.subjectplanificationen
dc.subjectimmobilieren
dc.subjectprojeten
dc.subjectsensen
dc.subjectfabrique de la stratégieen
dc.subject.ddc658.4en
dc.subject.classificationjelM19en
dc.subject.classificationjelL19en
dc.subject.classificationjelL29en
dc.titleLa fabrique de la stratégie dans un projet immobilier : Construire du sens sur la base de représentations visuellesen
dc.typeCommunication / Conférence
dc.contributor.editoruniversityotherESCEM;France
dc.identifier.citationpages30en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelDirection d'entrepriseen
dc.relation.conftitleXXe conférence de l’AIMSen
dc.relation.confdate2011-06
dc.relation.confcityNantesen
dc.relation.confcountryFranceen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record