Show simple item record

dc.contributor.authorLenoble-Liaud, Hélène
dc.date.accessioned2010-02-19T11:28:58Z
dc.date.available2010-02-19T11:28:58Z
dc.date.issued2000
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/3519
dc.description.abstractfrDans les débats sur la zone Euro et son élargissement, l’accent est souvent mis sur le problème de l’hétérogénéité entre les pays. Mais les difcultés à se coordonner ne provi- ennent pas nécessairement de la disparité entre les pays, tout au moins si le nombre de pays est supérieur à deux. Quand la coordination est partielle (quelques pays forment une coalition, les autres sont des outsiders), des comportements de passager clandestin peu- vent apparaître, ce qui modie les incitations individuelles à se coordonner.La théorie des jeux non coopératifs rend parfaitement compte de cette situation : un ou plusieurs joueurs peuvent faire défaut à l’équilibre. Nous examinons cette question à l’aide d’un modèle de politique macroéconomique à trois pays sous forme réduite. Nous cherchons alors les conditions qui déterminent la hiérarchie entre les différents régimes possibles : absence de coordination, coordination partielle, coordination totale. Nous montrons alors que, conformément aux enseignements de la théorie des jeux, la coordination de tous n’est pas nécessairement Pareto-optimale, ni même la coordination partielle préférable à l’absence de coordination, et que les pentes des fonctions de réaction jouent un rôle déterminant. Le processus de coordination peut donc être bloqué par un ou plusieurs joueurs. Les résultats sont illustrés à partir d’un modèle néo-keynésien en économie ouverte à trois pays.en
dc.language.isofren
dc.subjectzone euroen
dc.subjectpolitique monétaireen
dc.subjectCoordinationen
dc.subjectPolitiques macroéconomiquesen
dc.subject.ddc332en
dc.subject.classificationjelE61en
dc.subject.classificationjelE63en
dc.subject.classificationjelE52en
dc.subject.classificationjelE12en
dc.subject.classificationjelC7en
dc.titleLa coordination des politiques macroéconomiques : formation d'une coalition et blocage du processus de coordination.en
dc.typeCommunication / Conférence
dc.identifier.citationpages20en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelEconomie financièreen
dc.relation.conftitleXVIIème journées Internationales d'Economie Monétaire et Bancaire (GDR)en
dc.relation.confdate2000-06
dc.relation.confcityLisbonneen
dc.relation.confcountryPortugalen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record