Show simple item record

dc.contributor.authorViossat, Yannick
dc.date.accessioned2010-02-02T15:40:41Z
dc.date.available2010-02-02T15:40:41Z
dc.date.issued2006-06
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/3231
dc.description.abstractfrLa question que cet article cherche à résoudre est de savoir si le fait d'avoir un équilibre unique (ou un nombre donné d'équilibre) est une propriété robuste à la perturbation des paiements. Cette question est étudiée pour des jeux sous forme normale, et à la fois pour le concept d'équilibre de Nash et pour celui d'équibre corrélé. Nous montrons que l'ensemble des jeux finis à n-joueurs ayant un unique équilibre corrélé est ouvert, ce qui n'est pas vrai pour l'équilibre de Nash quand n>2. Le lemme crucial est qu'un équilibre corrélé unique est un équilibre de Nash quasi-strict. Des résultats liés sont également présentés. Nous montrons notamment que les jeux à deux joueurs et à somme nulle génériques ont un unique équilibre corrélé, et étudions le caractère ouvert de divers ensembles de jeux définis par le nombre et les propriétés de leurs équilibres (équilibres stricts, quasi-strict, symétriques, etc.).en
dc.language.isoenen
dc.subjectEquilibre quasi-stricten
dc.subjectQuasi-Strict Equilibriumen
dc.subjectLinear Dualityen
dc.subjectUnique Equilibriumen
dc.subjectEquilibre correléen
dc.subjectDualité linéaireen
dc.subjectEquilibre uniqueen
dc.subject.ddc519en
dc.titleOpenness of the Set of Games with a Unique Correlated Equilibriumen
dc.typeDocument de travail / Working paper
dc.description.abstractenWe investigate whether having a unique equilibrium (or a given number of equilibria) is robust to perturbation of the payoffs, both for Nash equilibrium and correlated equilibrium. We show that the set of n-player finite normal form games with a unique correlated equilibrium is open, while this is not true of Nash equilibrium for n>2. The crucial lemma is that a unique correlated equilibrium is a quasi-strict Nash equilibrium. Related results are studied. For instance, we show that generic two-person zero-sum games have a unique correlated equilibrium and that, while the set of symmetric bimatrix games with a unique symmetric Nash equilibrium is not open, the set of symmetric bimatrix games with a unique and quasi-strict symmetric Nash equilibrium is.en
dc.identifier.citationpages17en
dc.relation.ispartofseriestitleCahiers du Laboratoire d'Econométrie, Ecole Polytechniqueen
dc.relation.ispartofseriesnumber2005-028en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelProbabilités et mathématiques appliquéesen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record