Show simple item record

dc.contributor.authorCasta, Jean-François
dc.contributor.authorRamond, Olivier
dc.date.accessioned2009-12-15T11:35:02Z
dc.date.available2009-12-15T11:35:02Z
dc.date.issued2006
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/2711
dc.descriptionCet article (Chronique mensuelle du CEREG) est librement consultable sur le site du CEREG à l'adresse suivante : http://www.dauphine.fr/cereg/chroniques.phpen
dc.description.abstractfrFace à la mutiplication de mesures de performance financière dénuées de cohérence et souvent de fondement théorique — situation jugée préjudiciable au bon fonctionnement des marchés financiers —, l’IASB et le FASB américain ont constitué en 2003 un groupe de travail ayant pour objectif l’élaboration de normes internationales de reporting de la performance. Intitulé « Performance Reporting: Reporting Comprehensive Income », ce groupe se réfère directement à une mesure unifiée de la performance, antérieurement adoptée au Royaume-Uni (FRS 3) et aux Etats-Unis (FAS 130). En effet, le comprehensive income est un concept de résultat global ou élargi qui repose sur la mesure de la variation des capitaux propres entre deux périodes, indépendamment de toutes opérations avec les actionnaires (Concepts Statement N°6 du FASB, 1985). Un tel projet pose avec acuité la question de l’utilité du résultat net dans le référentiel IFRS. Le présent article rappelle, tout d’abord, les fondements théoriques du Comprehensive Income comme mesure du résultat, puis examine les besoins d’information des utilisateurs des états financiers en matière de mesure de la performance financière. Il aborde ensuite la question du contenu informatif du Comprehensive Income, pour des sociétés cotées sur les principales places européennes, au regard du résultat net et du résultat opérationnel. Les études empiriques tendent à montrer que tout système de reporting financier en IFRS se réduisant au comprehensive income ferait perdre de l’information aux investisseurs. En revanche, comme le proposent les auteurs, la publication séparée des OCIs, indépendamment de la ligne réservée au résultat net permettrait, ceteris paribus, d’augmenter l’utilité informative des états financiers et le degré de pertinence des principaux indicateurs, tout en satisfaisant aux exigences des normalisateurs et régulateurs internationaux.Le présent article résume les conclusions de l’étude empirique : RAMOND Olivier, BATSCH Laurent et CASTA Jean-François - Résultat et performance financière en normes IFRS : Quel est le contenu informatif du Comprehensive Income ? », Cahier de Recherche CEREG n°2007–4, Université Paris Dauphine, 2007.http://www.dauphine.fr/cereg/cahiers.phpen
dc.language.isofren
dc.subjectFASBen
dc.subjectIASBen
dc.subjectMesure de la performance financièreen
dc.subjectPerformance reportingen
dc.subjectRésultat opérationnelen
dc.subjectRésultat neten
dc.subjectComprehensive incomeen
dc.subjectNormes comptables internationalesen
dc.subject.ddc657en
dc.subject.classificationjelM41en
dc.subject.classificationjelL25en
dc.titleMesurer la performance financière : quel est l'apport du comprehensive income ?en
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameOption Finance
dc.relation.isversionofjnlissue902en
dc.relation.isversionofjnldate2006-10
dc.relation.isversionofjnlpages66en
dc.identifier.urlsitehttp://www.dauphine.fr/cereg/chroniques.phpen
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.relation.isversionofjnlpublisherOption financeen
dc.subject.ddclabelContrôle de gestion Comptabilitéen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record