Show simple item record

Does practice make perfect ? : An ethnography of the sensitive experience of work of operators in oil refineries.

dc.contributor.advisorMias, Arnaud
dc.contributor.authorRemy, Edwige
dc.date.accessioned2022-04-26T13:15:26Z
dc.date.available2022-04-26T13:15:26Z
dc.date.issued2021-11-26
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.psl.eu/handle/123456789/22896
dc.description.abstractfrCette thèse porte sur l’expérience sensible du travail d’opérateurs extérieurs en raffinerie de pétrole. Fondée sur une ethnographie de formations au métier dans un centre d’apprentissage en entreprise et de compagnonnage d’opérateurs débutants en usine, elle montre comment les raffineurs catégorisent leur rapport à leur environnement de travail. Ce dernier se caractérise à la fois par sa dangerosité – les établissements sont classés « Seveso III » sur le plan réglementaire pour leur degré de nuisances potentielles sur les êtres vivants – et par sa sophistication technologique – les espaces de production, qui se déploient à l’air libre tout en hauteurs sur plusieurs centaines de mètres carrés, sont très automatisés. L’analyse dégage ce que ce milieu est susceptible de produire sur les opérateurs qui travaillent suivant le rythme des 3x8 au plus près des machines, en coordination avec d’autres opérateurs ayant prise sur celles-ci sur ordinateurs, depuis des salles de contrôle. Tout en décrivant les cadres sociaux de l’expérience de ce travail industriel, la thèse met en lumière ses effets sur les corps. L’enquête sur l’apprentissage pratique du métier en entreprise révèle les transformations requises des salariés employés pour faire l’activité. Dialoguant avec la psychodynamique du travail et l’ergonomie, la thèse s’attache à montrer comment se construisent, de manière relationnelle, l’expérience des dangers de la production et celle des technologies sophistiquées de raffinage. Le propos rend compte de leurs effets sur le développement des capacités, y compris sensorielles, des enquêtés et sur la construction de leurs masculinités au travail.fr
dc.language.isofr
dc.subjectCorpsfr
dc.subjectTravailfr
dc.subjectFormation professionnellefr
dc.subjectTechniquefr
dc.subjectOpérateursfr
dc.subjectRaffinerie de pétrolefr
dc.subjectSensibilitésfr
dc.subjectBodyen
dc.subjectWorken
dc.subjectProfessional Trainingen
dc.subjectTechniqueen
dc.subjectOperatorsen
dc.subjectOil Refineryen
dc.subjectSensibilitiesen
dc.subject.ddc304
dc.titleCe n'est pas en raffinant qu'on devient raffineur : Une ethnographie de l'expérience sensible du travail d'opérateur en raffinerie de pétrole.fr
dc.titleDoes practice make perfect ? : An ethnography of the sensitive experience of work of operators in oil refineries.fr
dc.typeThèse
dc.contributor.editoruniversityotherUniversité Paris sciences et lettres
dc.description.abstractenThis thesis deals with the sensitive experience of work of outside operators in oil refineries. Based on an ethnography of trainings in a firm training center and in an oil factory, the thesis shows how refiners live in and speak about their work environment. Their workplace is specific because of its dangers – the establishments are classified "Seveso III" for their high degree of hazardousness –and because of its technological complexity – measuring hundreds of meters long and tens of meters high outside, the production units are very automated. The analysis points out what this workplace is likely to produce on the operators who work, in shift crews, close to the machines, in cooperation with other operators who command the facilities on computers from control rooms. Describing the social frames of this industrial working experience, the thesis highlights its effects on the bodies. The fieldwork on the firm’s practical trainings reveals which transformations are required from workers to keep their job. Discussing researches in ergonomy and psychodynamics of work, the thesis focuses, in a relational way, on the construction of the experiences of hazardousness and of the technological complexity of refinery facilites. Bringing out their effects on the development of the refiners’ abilities, including sensory ones, it also shows the construction of the workers’ masculinities at work.en
dc.identifier.theseid2021UPSLD030
dc.subject.ddclabelFacteurs d'influence sur les comportements sociaux
dc.rights.intranetoui
hal.author.functionaut


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record