Show simple item record

dc.contributor.authorAmar, Jacques
dc.date.accessioned2021-01-12T14:17:09Z
dc.date.available2021-01-12T14:17:09Z
dc.date.issued2020
dc.identifier.issn1635-3234
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/21504
dc.description.abstractfrLa distinction entre l’homme et l’entreprise permet d’expliquer pourquoil’échec d’une entreprise ne justifie pas une sanction de principe deson dirigeant. Pourtant, les stratégies d’optimisation de la situationpatrimoniale du chef d’entreprise font fluctuer l’actif disponible de celle-ciet peuvent provoquer son redressement judiciaire. Le présent articleexpose ainsi les techniques qui permettent au chef d’entreprise d’améliorersa situation personnelle au détriment de celle de sa société sans pourautant qu’il soit possible pour les créanciers d’agir contre lui ; il critique leslogiques économiques et fiscales qui accompagnent ces choix que la criseprovoquée par la propagation de la Covid-19 ne fait malheureusementqu’accentuer.
dc.language.isofr
dc.subjectDistinction homme et entreprise
dc.titleL’homme et l’entreprise, une distinction à revoir ?
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameRTD com. : revue trimestrielle de droit commercial et de droit économique
dc.relation.isversionofjnlissue3
dc.relation.isversionofjnldate2020
dc.relation.isversionofjnlpages583-592
dc.relation.isversionofjnlpublisherDalloz
dc.description.ssrncandidatenon
dc.description.halcandidateoui
dc.description.readershipnon-recherche
dc.description.audienceNational
dc.relation.Isversionofjnlpeerreviewednon
dc.date.updated2021-01-12T14:19:05Z


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record