Show simple item record

dc.contributor.authorGrundstein, Michel
dc.date.accessioned2009-10-01T13:17:58Z
dc.date.available2009-10-01T13:17:58Z
dc.date.issued2006
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/2055
dc.description.abstractfrPeter Drucker l'avait prédit, le capital immatériel était voué à devenir un facteur de compétitivité pour l'entreprise. La libéralisation des échanges accélère les processus de décision de l'entreprise et implique que l'assimilation des informations soit à la fois de meilleure qualité et plus rapide. Ainsi, la fonction qui consiste à " manager " les connaissances au sein de l'entreprise s'avère primordiale. Bien que la prise de conscience de l'importance du capital immatériel ait été tardive - le concept de knowledge management est apparu en France, aux Etats-Unis et au Japon au milieu des années 1990 -, à l'heure actuelle, l'organisation de l'échange d'informations et le partage des connaissances sont devenus des facteurs clés d'une gestion performante de l'entreprise. Ils doivent s'inscrire dans un projet global, destiné à mettre en valeur les savoirs et les savoir-faire individuels et collectifs.en
dc.language.isofren
dc.subjectKnowledge Managementen
dc.subject.ddc658.4en
dc.subject.classificationjelD83en
dc.titleLe knowledge management ou comment gérer les connaissancesen
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameProblèmes économiques
dc.relation.isversionofjnlissue2894en
dc.relation.isversionofjnldate2006
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.relation.isversionofjnlpublisherLa Documentation Françaiseen
dc.subject.ddclabelDirection d'entrepriseen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record