Show simple item record

dc.contributor.authorCasta, Jean-François
dc.date.accessioned2009-09-22T10:13:51Z
dc.date.available2009-09-22T10:13:51Z
dc.date.issued2009-04
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/1846
dc.description.abstractfrÀ partir de la fin des années 1960, dans le but d'évaluer les travaux normatifs, la recherche comptable, en quête d'assises scientifiques, a progressivement évolué vers une approche empirique. À l'image des sciences économiques, l'introduction d'une démarche positive a nécessité le recours à de nouveaux instruments dont les premières expérimentations ont porté sur la validation de l'hypothèse d'utilité décisionnelle de l'information comptable. Paradoxalement, les tests empiriques ont mis en évidence l'anticipation par le marché du contenu informationnel des états financiers. Le problème de l'utilité des nombres comptables était posé et, plus généralement, celui du rôle institutionnel de la comptabilité comme système de production d'information financière. En réaction, un paradigme fondé sur l'utilité contractuelle des nombres comptables a émergé vers la fin des années 1970. Le " programme de recherche " associé se proposait d'expliquer les pratiques observées et de prédire les choix comptables effectués, tant par les dirigeants que par les organismes de normalisation. Le contenu de ce programme -- intitulé Positive Accounting Theory -- a été formulé par Watts et Zimmerman. Il a donné naissance à l'École de Rochester. La théorie positive de la comptabilité occupe, depuis lors, un rôle central dans le processus de construction de la recherche comptable. Ayant posé le problème au plan épistémologique et emprunté à des champs connexes -- comme la théorie économique, la théorie financière ou la théorie des organisations --, ce courant a permis à la recherche comptable d'acquérir un statut et une reconnaissance scientifique.
dc.language.isofren
dc.subjectThéorie positive de la comptabilitéen
dc.subjectChoix de méthodes comptablesen
dc.subjectThéorie de l’agenceen
dc.subjectConséquences économiques des choix comptablesen
dc.subjectÉcole de Rochesteren
dc.subjectÉpistémologie positiveen
dc.subjectPolitique comptableen
dc.subjectRecherche comptableen
dc.subjectEarnings management
dc.subjectPositive Accounting Theory
dc.subject.ddc657en
dc.subject.classificationjelM41en
dc.titleThéorie positive de la comptabilitéen
dc.typeChapitre d'ouvrage
dc.description.abstractenPositive accounting theoryen
dc.identifier.citationpages1393-1402en
dc.relation.ispartoftitleEncyclopédie de comptabilité, contrôle de gestion et auditen
dc.relation.ispartofeditorColasse, Bernard
dc.relation.ispartofpublnameEconomicaen
dc.relation.ispartofpublcityParisen
dc.relation.ispartofdate2009-04
dc.relation.ispartofpages1471en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelContrôle de gestion Comptabilitéen
dc.relation.ispartofisbn978-2-7178-5670-5en


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record