Show simple item record

dc.contributor.authorChalle, Odile
dc.date.accessioned2009-09-17T10:21:48Z
dc.date.available2009-09-17T10:21:48Z
dc.date.issued2008
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/1699
dc.description.abstractfrPar ce titre, je voudrais réhabiliter l'appellation français de spécialité en la modernisant avec le "S" qui marque le pluriel, afin de dépasser les clivages entre le FOS ou français sur objectifs scientifiques et le Français professionnel récemment identifié sous le signe FLP. Autrement dit, la formule proposée est la suivante : FSP = FLP + FOS + … Le français de spécialités (FSP) recouvre le FLP et le FOS voire le français dit académique, celui dont les étrangers ont besoin pour étudier, pour se former à un métier, à l'université mais pas seulement : chambre des métiers, etc. Cet article s'appuie sur un suivi historique, un constat socio-économique, une longue expérience réfléchie faite de rencontres et d'interventions tant en France qu'à l'étranger.en
dc.language.isofren
dc.subjectFSPen
dc.subjectFrançais de spécialitésen
dc.subjectFOSen
dc.subjectFLEen
dc.subject.ddc440en
dc.titleLe français par spécialitéen
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameSavoirs et Formation
dc.relation.isversionofjnlissue70en
dc.relation.isversionofjnldate2008-12
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelLangue françaiseen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record