Show simple item record

dc.contributor.authorLarrouturou, P.
dc.contributor.authorMéda, DOMINIQUE
dc.date.accessioned2017-10-20T14:30:32Z
dc.date.available2017-10-20T14:30:32Z
dc.date.issued2016
dc.identifier.isbn978-2-7082-4470-2
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/16801
dc.description.abstractfrPour des millions de personnes, pas de travail du tout, ou pas assez pour en vivre. Pour des millions d’autres, trop de pression, des journées à rallonge… à n’en plus finir. Comment sortir de cette répartition inégalitaire et insupportable du travail ? Comment combattre ce chômage endémique qui ronge la dignité, le présent, l’avenir, l’espoir ? En facilitant les licenciements ? En assouplissant le Code du travail ? Non. Il existe une autre voie.S’appuyant sur une analyse très documentée, Pierre Larrouturou et Dominique Méda tournent le dos à ces perspectives régressives pour en proposer une autre : provoquer un choc de solidarité en passant à la semaine de 4 jours. Ils montrent comment cette mesure est capable de créer massivement des emplois sans coût supplémentaire pour les entreprises qui s’engageraient dans cette voie. La seule qui soit en phase avec ce qu’Albert Einstein prédisait dès les années 1930.Et si Einstein avait raison ?
dc.language.isofren
dc.subjecttravail à temps égal
dc.subject.ddc306.3en
dc.subject.classificationjelJ.J2.J22en
dc.titleEinstein avait raison : il faut réduire le temps de travail
dc.typeOuvrage
dc.identifier.citationpages253
dc.subject.ddclabelSociologie économiqueen
dc.relation.forthcomingnonen
dc.description.ssrncandidatenon
dc.description.halcandidatenon
dc.description.readershiprecherche
dc.description.audienceNational
dc.date.updated2019-05-10T09:50:33Z
hal.person.labIds*
hal.person.labIds140237*
hal.identifierhal-01620530*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record