Show simple item record

dc.contributor.advisorGiard, Vincent
dc.contributor.authorCamisullis, Carole
dc.date.accessioned2016-03-14T15:37:08Z
dc.date.available2016-03-14T15:37:08Z
dc.date.issued2008-12
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/15423
dc.description.abstractfrCette thèse s’intéresse aux déterminants de la capacité d’une chaîne logistique-amont dont le dernier maillon est une ligne d’assemblage permettant une production de masse de produits fortement diversifiés. La définition de la capacité d’une unité de production élémentaire est relativement aisée dans le cas d’une production homogène. Notre recherche met progressivement en évidence les facteurs qui conditionnent la capacité d’une unité de production de plus en plus complexe, en supposant qu’il ne puisse y avoir de rupture de charge ni de rupture d’approvisionnement. La capacité d’un ensemble constitué de deux maillons successifs de la chaîne logistique correspond à la plus faible des capacités de chacun de ces maillons, à condition que le maillon amont ne travaille que pour le maillon aval et que les règles de pilotage des flux assurent l’indépendance de gestion de chaque maillon. Ces règles sont explorées, avec la mise en évidence de l’intérêt d’une utilisation judicieuse des informations certaines et irréversibles de l’aval, combinées avec les informations de structure au-delà. De plus, nos travaux analysent l’impact du lotissement des approvisionnements qui oblige à détenir un stock de sécurité, même en univers certain. Des études comparatives sont conduites pour montrer la supériorité des règles proposées par rapport à celles utilisées par le constructeur automobile commanditaire de cette recherche. Nous évoquons enfin des situations plus complexes caractérisées par le partage de l’approvisionnement de composants alternatifs entre plusieurs fournisseurs et le cas d’un fournisseur ayant plusieurs clients n’appartenant pas nécessairement à la même chaîne logistiqueen
dc.language.isofren
dc.subjectGestion des stocksen
dc.subjectLogistique (organisation)en
dc.subject.ddc658.7en
dc.titleLes déterminants de la capacité d’une chaîne logistique amonten
dc.title.alternativeCapacity determinants of an upstream supply chainen
dc.typeThèseen
dc.description.abstractenThis thesis is interested in capacity determinants of an upstream supply chain, in which the last entity is an assembly line allowing a mass production of customized products. Capacity definition of an elementary production unit is almost easy in the case of an homogeneous production. Our research work progressively highlights the factors that determine the capacity of a more and more complex production unit, assuming that there are no work shortage and no stock-out. The capacity of a group formed by two successive entities of a supply chain is the lowest capacity of these units, under the condition that the supplier works for the industrial customer and the control rules guarantee the management independence for each entity. These rules are explored, to put in evidence good utilization interest of sure and unmoved information from the industrial customer, in addition to structural information for following periods. In addition, our works analyze supplying lot-sizing impact, which leads to have a safety stock even in deterministic universe. Different comparative studies were done to show superiority of the proposed rules, in comparison to those used by the automotive constructor, who is at the origin of this research. We finally handle more complex situations, characterized by alternate components supplying sharing between several suppliers and the case of one supplier providing several industrial customers who don’t necessarily belong to the same supply chainen
dc.identifier.citationpages250en
dc.identifier.theseid2008PA090039en
dc.subject.ddclabelGestion des stocksen
dc.rights.intranetnonen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record