Show simple item record

dc.contributor.authorGourisse, Benjamin*
dc.date.accessioned2015-03-04T09:33:27Z
dc.date.available2015-03-04T09:33:27Z
dc.date.issued2014
dc.identifier.isbn978-2-8111-1138-0en
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/14740
dc.description.abstractfrEntre le coup d’État militaire du 12 mars 1971 et celui du 12 septembre 1980, la Turquie a connu une période de violence paroxystique mettant aux prises des groupes radicaux de l’extrême droite et de l’extrême gauche. Cette quasi-guerre civile reste aujourd’hui comme une plaie ouverte dans l’histoire du pays. Elle a débouché sur l’instauration du régime militaire le plus dur que la Turquie ait subi, et dont elle n’est véritablement sortie que dans les années 2000. L’analyse serrée et documentée des tactiques des différents protagonistes du conflit montre que leur investissement des institutions publiques, à commencer par la police, a conduit à une politisation croissante de l’État. Contrairement à un lieu commun, l’autonomie de celui-ci par rapport à la société doit être relativisée. L’État constitue bien plutôt l’arène primordiale des mobilisations politiques, dont il n’est pas parvenu, en l’occurrence, à endiguer le déchaînement, faute de ressources nécessaires. Cette enquête magistrale reconsidère le mythe de l’État « fort » en Turquie. Une leçon qui vaut pour l’Empire ottoman et le régime autoritaire kémaliste de l’entre-deux-guerres, mais qui permet surtout de mieux comprendre la crise politique qui s’est enclenchée en 2013. De nouveau, les institutions publiques, telles que la magistrature et la police, semblent avoir été pénétrées par des forces particulières qui mettent à mal leur impartialité et nourrissent l’imaginaire de l’« État profond ». Le spectre de la violence hante toujours le pays, alors même que des élections démocratiques lui ont donné une majorité parlementaire stable depuis plus de dix ans.en
dc.language.isofren
dc.subjectBureaucratieen
dc.subjectTurquieen
dc.subjectViolence politiqueen
dc.subjectPolitique et gouvernementen
dc.subjectAdministrationen
dc.subject.ddc320.9en
dc.titleLa violence politique en Turquie : l'État en jeu (1975-1980)en
dc.typeOuvrage
dc.publisher.nameKarthalaen
dc.publisher.cityParisen
dc.identifier.citationpages351en
dc.relation.ispartofseriestitleRecherches internationalesen
dc.subject.ddclabelVie politiqueen
dc.identifier.citationdate2014
dc.relation.forthcomingnonen
dc.description.halcandidateoui
dc.description.readershiprecherche
dc.description.audienceNational
hal.person.labIds95415*
hal.identifierhal-01512962*


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record