Show simple item record

dc.contributor.authorBruna, Maria Giuseppina
dc.date.accessioned2014-09-23T13:11:26Z
dc.date.available2014-09-23T13:11:26Z
dc.date.issued2014-08
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/13960
dc.description.abstractfrLa confiance constitue le pilier moral et social du « vivre et faire ensemble ». Condition de socialisation, la reconnaissance de l’altérité est un préalable éthique à la confiance à l’échelle interpersonnelle (« confiance en l’autre ») et, par un jeu de miroir, à l’échelle personnelle (« confiance en soi »). Inconditionnel, le « don de confiance » en entreprise se présente, pour le top management, comme un « pari pascalien », fécond en potentialités, mais entaché par le risque de non-retour. A la manière d’un défi stratégique, la prise de risque y est lucidement et instrumentalement consentie, au bénéfice d’une stimulation recherchée de la performance globale de l’organisation. À ce titre, la confiance mérite d’être interrogée à l’aune de ses prérequis éthiques (« reconnaissance et altérité, justice et société ») et systémiques (« don de confiance de l’entreprise », positionnement d’ouverture, management responsable). S’inscrivant en complémentarité des programmes de lutte contre les discriminations et de promotion de l’égalité, le développement de réseaux affinitaires en entreprise (affinity groups) stimule la socialisation au travail (horizontale, verticale, inter-métiers et inter-sectorielle), tout autant qu’il alimente une réflexion critique (et, néanmoins, propositionnelle) autour des principes et pratiques du management. Renforçant le caractère inclusif de l’entreprise, il participe à retisser le pacte de confiance.en
dc.language.isofren
dc.subjectEntrepriseen
dc.subjectConfianceen
dc.subjectDon de confianceen
dc.subjectAltéritéen
dc.subjectJusticeen
dc.subjectPolitiques de diversitéen
dc.subjectRéseaux de femmesen
dc.subjectRéseaux affinitairesen
dc.subjectmanagement de la diversitéen
dc.subjectDialogue Socialen
dc.subject.ddc306.3en
dc.titleLes nouveaux acteurs du dialogue en entreprise : l’exemple des réseaux affinitairesen
dc.typeChapitre d'ouvrage
dc.identifier.citationpages147-169en
dc.relation.ispartoftitleEt la confiance, bordel ?en
dc.relation.ispartofeditorGaymard, Clara
dc.relation.ispartofeditorde Monterno, Alexia
dc.relation.ispartofeditorVernay, Sophie
dc.relation.ispartofpublnameEyrolles / Institut Montaigne / Financi'Ellesen
dc.relation.ispartofpublcityParisen
dc.relation.ispartofdate2014-08
dc.relation.ispartofpages243en
dc.subject.ddclabelSociologie économiqueen
dc.relation.ispartofisbn978-2212559804en
dc.relation.forthcomingnonen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record