Show simple item record

dc.contributor.authorJerman, Lambert
dc.date.accessioned2014-06-21T12:19:29Z
dc.date.available2014-06-21T12:19:29Z
dc.date.issued2014-05
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/13577
dc.description.abstractfrPour les principes dominants de la « bonne » gouvernance depuis le rapport Cadbury de 1992, le gouvernement d’entreprise se définit comme un conflit d’agence entre actionnaires et managers. L’information financière, avec la juste valeur, incarne alors un moyen privilégié de résoudre par la transparence et la discipline de dispositifs de contrôle interne cette opposition. La présente contribution se propose en conséquence de répondre à la question de recherche suivante : dans quelle mesure la comptabilité à la juste valeur, en se voulant une représentation plus précise de l’activité d’une entreprise, participe-t-elle à la résolution du conflit d’agence au cœur de la corporate governance ? Après avoir fait de la corporate governance le produit de rationalisations successives au moyen des principales références de la théorie néo-institutionnelle ; les concepts d’événementialisation de Foucault (1990, 47) et de « technologie invisible » de Berry (1983) sont mobilisés pour montrer comment ces formes rationnelles doivent faire l’épreuve de leur mise en pratique dans les organisations à travers des dispositifs de gestion. Au moyen d’une observation participante prolongée, nous mettons en évidence qu’en reposant sur des instruments de gestion faisant de l’expertise technicienne le fondement incontestable de la représentation de la performance, la juste valeur apparaît comme le vecteur de nouvelles situations d’aléa moral, nous obligeant à changer notre conception de l’information financière dans la gouvernance d’entreprise.en
dc.language.isofren
dc.subjectCorporate governanceen
dc.subjectFair valueen
dc.subjectContrôle interneen
dc.subjectObservation participanteen
dc.subject.ddc658.4en
dc.subject.classificationjelM10en
dc.subject.classificationjelM41en
dc.titleInformation financière, juste valeur et contrôle interne : La corporate governance comme illusion rationnelle ?en
dc.typeCommunication / Conférence
dc.identifier.citationpages25en
dc.subject.ddclabelDirection d'entrepriseen
dc.relation.conftitleXXIIIème conférence annuelle de l’Association Internationale de Management Stratégique - AIMS 2014en
dc.relation.confdate2014-05
dc.relation.confcityRennesen
dc.relation.confcountryFranceen
dc.relation.forthcomingnonen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record