Show simple item record

dc.contributor.authorLautier, Delphine
dc.contributor.authorSimon, Yves
dc.date.accessioned2009-07-20T09:53:29Z
dc.date.available2009-07-20T09:53:29Z
dc.date.issued2008
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/1232
dc.description.abstractfrA deux exceptions près, les rehausseurs de crédit ont connu entre octobre 2007 et février 2008 un véritable cataclysme. En moins de cinq mois, ces sociétés d'assurance, qui garantissaient en septembre 2007 près de 2 400 milliards de dollars d'actifs financiers, ont failli perdre leur raison d'être et ont vu s'envoler une partie de leur fonds de commerce.Les rehausseurs de crédit sont les dernières institutions financières touchées par la crise du « subprime ». Sauf à être recapitalisés, ils vont très probablement être à l'origine d'une nouvelle vague de dépréciation d'actifs dont l'impact financier pourrait être supérieur à celui qui a frappé les banques aux troisième et quatrième trimestres 2007.en
dc.language.isofren
dc.subjectsubprimesen
dc.subjectcréditen
dc.subjectcriseen
dc.subject.ddc332en
dc.subject.classificationjelG22en
dc.subject.classificationjelG12en
dc.titleLes réhausseurs de crédit : anatomie d'une criseen
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameRisques
dc.relation.isversionofjnlissue73-74en
dc.relation.isversionofjnldate2008-06
dc.relation.isversionofjnlpages285-294en
dc.description.sponsorshipprivateouien
dc.subject.ddclabelEconomie financièreen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record