Afficher la notice abrégée

dc.contributor.advisorWittwer, Jérôme
dc.contributor.authorDourgnon, Paul
dc.creatorDourgnon, Paul
dc.creatorJusot, Florence
dc.creatorFantin, Romain
dc.creatorDourgnon, Paul
dc.creatorAfrite, Anissa
dc.creatorDourgnon, paul
dc.creatorNaiditch, Michel
dc.creatorDourgnon, Paul
dc.date2012
dc.date
dc.date2010
dc.date
dc.date.accessioned2013-12-02T11:50:27Z
dc.date.available2013-12-02T11:50:27Z
dc.date.issued2013-06
dc.identifierhttp://basepub.dauphine.fr/theses/2013PA090009
dc.identifierhttp://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00912417
dc.identifierhttp://www.theses.fr/2013PA090009
dc.identifier2013PA090009
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/12221
dc.description.abstractfrEn dépit des objectifs énoncés de respect du principe d'équité horizontale, on observe des inégalités sociales dans la consommation de soins des pays dotés de systèmes de santé socialisés.Cette thèse se propose, au travers de quatre études, de contribuer à l’analyse des politiques publiques dans le système de santé, du point de vue de l’équité de recours aux services de santé. L’introduction propose des éléments descriptifs des inégalités sociales de recours aux soins en France ainsi que des principaux mécanismes qui, à l’intérieur du système de santé français, peuvent en être à l’origine.Le premier chapitre étudie les liens entre barrières financières à l’accès aux soins et état de santé. Il montre que le fait de renoncer à des soins pour des raisons financières est associé à un état de santé futur plus détérioré.Le deuxième chapitre propose une analyse de l’interaction médecin-patient et de son rôle dans la formation des inégalités de recours aux soins. Nous étudions les catégorisations opérées par les médecins au sujet de leurs patients en fonction de leurs situations sociales. Nous montrons ensuite les relations entre ces catégorisations et les pratiques observées.Un troisième chapitre collige deux études portant sur la réforme du médecin traitant. La première propose une analyse de la réforme et de son contexte, en particulier le rôle des différents acteurs. La seconde propose une étude des conséquences de la réforme sur l’accès financier aux soins de spécialistesen
dc.languagefr
dc.languagefr
dc.languageen
dc.languageen
dc.languageen
dc.language.isofren
dc.publisherÉconomie publique
dc.publisherEastern Economic Journal
dc.publisherElsevier
dc.publisherCambridge University Press
dc.subjectÉconomie de la santéen
dc.subjectInégalités sociales de santéen
dc.subjectÉvaluation des politiques publiquesen
dc.subjectHealth economicsen
dc.subjectSocial heath inequalitiesen
dc.subjectPolicy evaluationen
dc.subject.ddc334en
dc.subject.classificationjelI18en
dc.titleEvaluation des politiques publiques et inégalités sociales d'accès aux services de santéen
dc.title.alternativePublic policy evaluation and social inequalities in access to health care servicesen
dc.typeThèseen
dc.subject.classificationrameauÉconomie de la santé
dc.subject.classificationrameauDroit à la santé
dc.subject.classificationrameauRenoncement aux soins
dc.subject.classificationrameauInégalité sociale
dc.subject.classificationrameauPolitique publique -- Évaluation
dc.subject.classificationrameauÉconomie politique
dc.description.abstractenAlthough horizontal equity is considered a universal guiding principle in socialized health systems, most of the countries where such systems are implemented show social inequalities in health care services consumption.This thesis brings together four studies. It aims at contributing to the analyses of health system reforms regarding equity in access to health care services.The introduction provides a description of social inequalities in health care services consumption in France as well as of the main mechanisms which, inside the French health system, can give rise to these inequalities.In the first chapter we study the links between financial barriers in accessing healthcare and health status. We show that unmet needs for financial reasons are associated with worse future health status.The second chapter proposes an analysis of the doctor-patient interaction and how it can affects inequalities in health care consumption. We first study the categorizations operated by the doctors about their patients according to the patients’ socioeconomic status. We then study how these categorizations interact with observed practices patterns.The third chapter brings together two analyses of the “preferred doctor reform”. A first study analyses the reform and its context, with a focus on the role of the stakeholders. A second study investigates the consequences of the reform on financial access to specialist care.en
dc.identifier.citationpages147en
dc.identifier.theseid2013PA090009en
dc.subject.ddclabelEconomie socialeen
dc.rights.intranetnonen


Fichiers attachés à cette notice

Thumbnail

Ce document fait partie de la (des) collection(s) suivante(s)

Afficher la notice abrégée