Show simple item record

dc.contributor.authorServet, Jean-Michel
dc.date.accessioned2012-11-08T14:38:57Z
dc.date.available2012-11-08T14:38:57Z
dc.date.issued2012
dc.identifier.isbn978-2-7297-0850-4en
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/10560
dc.description.abstractfrAffirmer que les « monnaies primitives » sont un archaïsme peut être compris de deux façons. Soit elles sont un état premier et imparfait de nos propres usages monétaires supposés évolués. Soit elles sont l'expression d'une institution essentielle et commune à l'ensemble des sociétés humaines, et comparable aux langues. Dans ce cas, ces monnaies peuvent nous éclairer pour repenser aujourd'hui l'institution monétaire et contribuer à répondre aux impasses actuelles de la domination de la finance. Reprenant des travaux qu'il a menés des années 1970 jusqu'à nos jours, l'auteur interroge la nature de la monnaie comme lien et pose notamment la question de l'inaliénabilité de richesses communes et du partage ainsi que celle des limites de la figure du don pour comprendre la réciprocité. En cela, l'ambition de l'ouvrage est d'offrir des outils nouveaux pour la socioéconomie et de contribuer à la construction de l'économie solidaire comme une issue théorique et pratique à la crise.en
dc.language.isofren
dc.subjectÉconomie sociale et solidaireen
dc.subjectMonnaieen
dc.subject.ddc332en
dc.titleLes monnaies du lienen
dc.typeOuvrage
dc.publisher.namePresses universitaires de Lyonen
dc.publisher.cityLyonen
dc.identifier.citationpages455en
dc.subject.ddclabelEconomie financièreen
dc.identifier.citationdate2012
dc.relation.forthcomingnonen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record