Show simple item record

dc.contributor.authorPaulange-Mirovic, Alexandre
dc.date.accessioned2012-10-25T16:34:37Z
dc.date.available2012-10-25T16:34:37Z
dc.date.issued2008
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/10502
dc.description.abstractfrCette contribution se propose d’étudier la genèse de la pratique sociologique de Michel Crozier au cours des années 1950. Celle-ci s’apparente à la quête d’un "research design" (selon les mots de M. Crozier lui-même), démarche d’enquête formalisée et répétable pour chaque étude de cas, devant conduire à l’identification des obstacles au changement pour la formulation d’un diagnostic. Au plus loin de l’art, la sociologie des organisations doit alors être conçue comme une technique appliquée. Pour reconstituer la formation de cette conception spécifique de la recherche sociologique et du "rôle social" du sociologue, nous souhaiterions insister sur la charnière que constitue la participation de Michel Crozier, au début de l’année 1956, à une mission de productivité consacrée à "la recherche sociale dans l’industrie aux États-Unis" (il est alors chargé de recherche au CNRS et rattaché à l’Institut des Sciences Sociales du Travail). C’est lors de ce séjour qu’il semble réaliser ce qu’il est possible de tirer pratiquement de la sociologie dans une perspective de changement social. Cette courte mission se situe entre son enquête aux Chèques Postaux (1953-1954), où il avait essayé, en vain, de faire office de consultant (en réalisant un rapport destiné à l’administration), et la célèbre étude de la SEITA (1956-1957). Ces enquêtes fourniront la matière du Phénomène bureaucratique (1964). Cette mission constitue son deuxième voyage aux États-Unis (le premier se déroule en 1947-1948 alors qu’il est encore étudiant). C’est lors de ce deuxième séjour qu’il se familiarise avec les travaux de psychologie sociale du Survey Research Center de l’université du Michigan (Ann Arbor), où travaillent les disciples de Kurt Lewin (il y rencontre Daniel Katz, Bob Kahn et Floyd Mann, avec qui il va correspondre). Pour traiter de ces différentes dimensions constitutives de la genèse de la définition "crozérienne" de la sociologie, cette proposition s’appuie sur une enquête déjà réalisée dans le cadre d’un mémoire de DEA consacré à la naissance d’une sociologie appliquée en France entre 1945 et 1970, et actuellement prolongée par un approfondissement de ce cas particulier.en
dc.language.isofren
dc.subjectPsychologie socialeen
dc.subjectCrozier, Michel (1922-....)en
dc.subjectSociologie des organisationsen
dc.subject.ddc306.3en
dc.titleLa genèse d’une définition pratique de la sociologie et du métier de sociologue dans les années 1950 : l’exemple de Michel Crozieren
dc.typeCommunication / Conférence
dc.subject.ddclabelSociologie économiqueen
dc.relation.conftitleCongrès d'histoire des sciences et des techniquesen
dc.relation.confdate2008-09
dc.relation.confcityParisen
dc.relation.confcountryFranceen
dc.relation.forthcomingnonen


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record