Show simple item record

dc.contributor.authorSulzer, Emmanuel
dc.contributor.authorMoncel, Nathalie
dc.contributor.authorCalmand, Julien
dc.contributor.authorD'Agostino, Alexandra
dc.contributor.authorLozier, Françoise
dc.date.accessioned2012-10-01T09:12:49Z
dc.date.available2012-10-01T09:12:49Z
dc.date.issued2009
dc.identifier.urihttps://basepub.dauphine.fr/handle/123456789/10369
dc.description.abstractfrLes titulaires d'un doctorat sont encore peu nombreux dans les entreprises de la branche de l'informatique, de l'ingénierie, des études et du conseil. Bien que la branche soit fortement créatrice d'emploi et source de débouchés pour ces hauts diplômés, les entreprises sont encore souvent réticentes à recruter des docteurs. Celles qui le font ne sont généralement pas étrangères au monde de l'université et de la recherche. Favoriser la mise en relation des entreprises et des formations doctorales peut être un moyen de lever les freins à l'embauche en améliorant une connaissance réciproque.en
dc.language.isofren
dc.subjectInsertion professionnelleen
dc.subjectDoctorantsen
dc.subject.ddc306.3en
dc.titleIntégrer l'entreprise privée avec un doctorat : l'exemple de la branche ingénieirie, informatique, études et conseilen
dc.typeArticle accepté pour publication ou publié
dc.relation.isversionofjnlnameBref du Céreq
dc.relation.isversionofjnlissue268en
dc.relation.isversionofjnldate2009-10
dc.relation.isversionofjnlpages1-4en
dc.subject.ddclabelSociologie économiqueen
dc.relation.forthcomingnonen
dc.relation.forthcomingprintnonen


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record